Ecoute privée en terre girondine des grandes Martin Logan ESL 15A associées aux électroniques Helixir.

Durant 2 jours un ami bordelais nous a accueilli très gentiment dans sa superbe salle pour tester une nouvelle association sur ses enceintes. En effet, il a acquis, il y a quelques mois, une paire de Martin Logan Renaissance ESL 15A sans jamais retrouvé la sensation d’écoute vécue quelques mois plutôt.

Il est vrai que la charge de ces enceintes fait qu’il n’est pas aisé de les driver et d’en tirer leur plein potentiel, générant ainsi de la frustration.

Devant descendre quelques jours dans cette belle région, je lui ai proposé de tester les électroniques HELIXIR sur ses belles. Pour la petite histoire, Christian Catauro, leur créateur, est totalement « addicted de Martin Logan » et un grand collectionneur de la marque, à tel point que peu la connaisse comme lui. Il a donc conçu son seul et unique ampli, le HPLSD 500 d’abord pour driver ce type d’enceintes. Ainsi 1 ohm ne lui fait pas peur…

Au départ c’était une simple écoute privée, mais notre hôte m’a proposé d’en faire profiter plusieurs amis audiophiles. Riche idée, d’autant que Christian Catauro s’est proposé de venir en personne animer cette écoute et a apporté avec lui un modèle de pré-série de son serveur MSSS. De quoi passer un moment agréable en compagnie du volubile designer 🙂

La configuration autour des Martin Logan

L’installation du matériel s’est faite la veille et malheureusement, nous avons rencontré quelques problèmes dont la cause pourrait être électrique, mais pas sans conséquence, puisque le préampli DSCP a rendu l’âme et la carte DSD du DAC également. Dommage, heureusement nous avons pu nous rabattre sur le préampli habituel du maître des lieux, qui s’en est plutôt bien sorti. Suffisamment pour cerner le potentiel de cette association avec les Martin Logan et de la source dématérialisée DAC+serveur HELIXIR.

  • Martin Logan Renaissance ESL 15A
  • Amplificateur stéréo HPLSD 500 : 2 x 275w
  • Préamplificateur Halgorythme
  • Convertisseur HRDDAC
  • Serveur/streamer MSSS
  • Transport CD/SACD APL
  • Câble de liason Charlin XLR 2100 bleu – Coaxial SPDIF/RCA 1100MK2
  • Câble secteur et HP Helixir

Magnifiques MARTIN LOGAN ESL 15A aussi belles que démonstratives

Chacun aura pu saluer la grande richesse d’innovations au fur et à mesure des explications de Christian. Ainsi, si la priorité était de valider la capacité de l’ampli à driver les 15A, la nouveauté du jour était consitituée du couple HRDDAC et du serveur MSSS. C’est le 1er serveur/streamer à bénéficier d’un écran ANOLED du plus bel effet, même ce n’est pas le plus important, tant il y a à dire dessus. Le serveur dispose d’un retour d’information, qui fait aller directement à la jaquette du morceau lancé sur la tablette ou son smartphone… Et entre nous, le mouvement des jaquettes est des plus réussis. Nous aurons l’occasion de faire un compte rendu plus approfondi de cet appareil assez unique, lorsqu’il sera disponible à la vente, un peu plus tard dans l’année.

Même posés de manières brutes les uns sur les autres, la musicalité n’a pas été affectée. De quoi espérer obtenir mieux encore avec une optimisation adéquate.

De bas en haut : 2 modèles de HPLSD ( High Power Loud Speaker Driver) 500, le HRDDAC  ( High Resolution Dither, Digital to Analog Converter) Le serveur MSSS et le préampli Halgorythme en 2 boîtiers.

 

 

Quelques câbles Charlin dans la mêlée – un de mes autres coups de cœur au rapport musicalité/prix imbattable.

Une très belle salle optimisée sur le plan acoustique

Les propriétaires, dès le début ont soigné la décoration de leur auditorium, mais ont également travaillé avec un acousticien sur l’optimisation de leur pièce. Grand bien leur en a fait. Le résultat est des plus probants et comme souvent avec les dipôles, il est pertinent d’absorber sur l’arrière des enceintes (j’ai eu ce même soucis avec mes Janus50/Heil AMT). Après quelques ajustements, l’écrin était prêt pour que les belles jouent leurs plus belles partitions.


Résultat d’écoute impressionnant

C’est le mot, et malgré le fait que les ESL 15A n’aient pas terminé leur rodage, certains morceaux se sont révélés très très démonstratifs, c’est le moins que l’on puisse dire.

Classique, jazz, world music, blues, symphonies, opéra, tout y est passé et parfois à des niveaux sonores très élevés.
Premier constat : la dynamique, l’attaque de note et le niveau de grave m’ont littéralement scotché (jamais entendu les ML comme durant ces 2 jours).

Et puis, ce que j’ai toujours aimé avec les ML, c’est aussi leur capacité à procurer du plaisir à faible niveau d’écoute. Je me souviens d’une anecdote il y a des années dans un magasin parisien. C’était ma première écoute de ML, le vendeur me les présenta comme des enceintes pour parisiens, des « enceintes d’appartement » idéales pour prendre du plaisir à faible volume. Et bien, même si une paire de 11A ou de 13A s’en serait parfaitement tirée dans cette belle salle, les grandes ESL 15A marchent aussi bien à plus faible niveau. J’ai pu en profiter pleinement durant la pause déjeuner sur un Dave Brubeck que j’adore… Il fallait aussi préserver ses tympans pour les écoutes de l’après midi 🙂

2ème constat : un réalisme hors pair
Les morceaux symphoniques choisis par Christian avec de gros écarts de modulation étaient tout simplement magiques ( Puccini, Carmen…) avec un niveau de détails incroyable, une aération et une transparence étonnantes.
Un son d’une propreté rare, voir clinique mais sans manquer de vie.
Le détourage des instruments et des voix est hyper précis, ainsi que le placement des interprètes, la scène sonore prend alors des dimensions assez inhabituelles, surtout en profondeur, ajoutant ainsi beaucoup de réalisme aux orchestres symphoniques.

Du grand art que cette association. Difficile de mettre ou même d’imaginer une autre électronique sur les 15A après l’écoute des Helixir… du moins je suis curieux de voir et encore il manquait le préampli DSCP. Alors même si les enceintes sont encore un peu « vertes » par moment, la promesse de cette association est bien réelle.

 

 

Il faut aussi remercier Christian Catauro pour ses conseils en matière de placement et de réglage des ML. qui ont été fort appréciés par l’assistance (1/3 disposant de Martin Logan à la maison).
Merci également à nos hôtes pour leur accueil et ce moment partagé entre passionnés.

Tarif du matériel

Martin Logan Renaissance ESL 15A – à partir de 30 000€ la paire (nous consulter)
Amplificateur stéréo Helixir HPLSD 500  – 5 690€ttc
Préamplificateur Helixir DSCP – 3 990€ttc
Convertisseur Helixir HRDDAC – 6 990€ttc
Serveur/streamer Helixir MSSS (pas encore disponible)
Modulation Charlin XLR 2100 bleu – 752€ / 1m
Liaison digitale : Charlin coaxial SPDIF 3500 MK2/RCA – 709€ / 1m

Site du fabricant : http://www.helixir-audio.com